View More View Less
  • 1 tvösLoránd University Department of French, Eö H-1088 Budapest Múzeumkörút 4/c Hungary H-1088 Budapest Múzeumkörút 4/c Hungary
Restricted access

Abstract  

Le problme des mythes et des religions apparat commeune constante dans les textes flaubertiens. l'oppos des tudesanciennes qui s'employaient surtout lucider les sources utilisespar le romancier, la critique actuelle semble largir le cadre de larecherche en focalisant, avant tout, sur le contexte mythographique de l'œuvre.Selon les spcialistes de ce domaine, notamment, Frank Paul Bowman et Gisle Sginger, Flaubert tait au courant de toutes les contributions importantes des dbats scientifiques et philosophiques que suscitait l'interprtation des mythes et de la religion l'poque romantique. Parmi les ouvrages mythographiques, le plus important pour Flaubert tait incontestablement la Symboliquede F. Creuzer, dont l'adaptation franaise tait publie Paris entre 1825 et 1851. Cet ouvrage qui prsente non seulement une approche thorique sur le symbole et le mythe, mais aussi un vasterpertoire de rcits mythiques, est devenu l'une des sources principales de Flaubert pour tout travail sur l'Orient et les mythes. L'crituredu mythe implique de vritables enjeux esthtiques tout en suscitant des problmes mthodologiques difficiles rsoudre.La relation polyvalente qui s'tablit, dans l'œuvre de Flaubert, entre le mythe dot de statuts divers et le texte littraire,reste relativement peu explore par la critique. L'incorporation du mythe au roman produit une trange corrlation entre deux types de rcits qui prsentent, en męme temps, un certain nombre d'analogies. Quelques caractristiques du rcit mythique mises en valeur par les tudes mythocritiques rcentes semblent s'harmoniser d'une manire surprenante avec la conception flaubertienne du roman et sa faon nouvelle de poser le problme de la reprsentation. Salammbconstitue une tape dcisive dansl'itinraire esthtique de Flaubert en synthtisant unimaginaire (l'Orient) et une nouvelle mthode d'criture, celle de l'crivain chercheur confront la question du mythe. Ce roman qui, situ dans le cadre d'un conflit historique, cherche faire un tableau somptueux de tout un monde archaďque, se trouve lui-mmetravers par des rcits mythiques tisss en filigrane dans le texte. Le procd auquel recourt Flaubert en intgrantles lments mythiques dans son rcit, n'est pas celui d'une rcriture : les motifs puiss dans de multiplesrcits mythiques, sont juxtaposs ou enchevtrset finissent par construire une nouvelle histoire sacre.