View More View Less
  • 1 Village Français du Nigeria Ajara, Bagadry Nigeria Ajara, Bagadry Nigeria
Restricted access

Abstract  

En 1999, Ahmadou Kourouma a reu le prix Inter pour sa satire, son chef d'œuvre satirique et caustique des dictatures africaines, En attendant le vote des btes sauvages. C'est avec la męmeverve, le mme chatoiement de langue empreint d'aphorismes, d'adages, de proverbes spectaculairement traduits en franais, de petit ngreet de geste de conteur rompu que le romancier Ivoirien nous livre avec Allah n'est pas oblig, l'histoire hallucinante et abracadabrantesque d'un massacre dont les enfants sont les hros,les tristes hros la gchette facile ; ces enfants-guerriers des guerres civiles et tribales en Afrique dans la lutte sans merci que se livrent les seigneurs de guerre. Ds les premires lignes de ce texte pineux et dissonant, le lecteur se sent comme pris en chargeet s'abandonne la lecture du roman comme celle d'un classique. C'est une satire de la guerre, une satire qui saute pieds joints et raconte les scnes effroyables de torture, de viol et de massacre, la folie des chefs de guerre et la dmence des enfants soldats, travers le regard de marbre d'un enfant-soldat. Les journaux ont tout dit puisqu'il s'agit d'un sujet d'actualit : la guerre qui a sviau Liberia et qui n'est pas encore compltement teinte en Sierra Leone. Si tout ceci reste un ensemble de faits indniables, quelle est la part de fiction dans cette œuvre o les scnesde carnage, de cannibalisme et de viol se succdent un train d'enfer ? La part de fiction n'est que la manire de prsenterdes faits dj connus de tout le monde. Ce qu'il nous plairait de montrer dans cet article, c'est l'adaptation spectaculaire de l'actualiten œuvre d'art et le souci d'un crivain de montrer la bonne voie aux politiques gars dans les sentiers hontsdes richesses et privilges.