View More View Less
  • 1 33, ruede la Butte aux Cailles 75013 Paris France 33, ruede la Butte aux Cailles 75013 Paris France
Restricted access

Abstract  

Ce texte se penche sur les reprsentations romanesques des marginauxde notre temps : les sans domicile fixe. Ces personnages apparaissent trsfrquemment dans le roman urbain contemporain, mis en scnesur deux modes diffrents : en tant que personnages principaux dontle texte retrace le parcours et en tant que personnages anonymes faisant partieintgrante du paysage urbain. On cite ici titre d'exemplesdes romans de J.-C. Izzo, M. Lindon et J. Echenoz pour le premier cas, ainsi que les textes d'A. Ernaux pour le second. Ces reprsentations des SDF dans les romans urbains sont intressantes dans la mesure oelles fournissent aux auteurs une occasion privilgie d'exercer une critique sociale visant d'une part l'mergence d'une importantepauvret urbaine au sein de la socit de consummation et, d'autre part, l'indiffrence gnrale que suscite ce phnomne. Dans la plupart des textes, un vritablefoss social se creuse entre les marginaux et les autres personnages, ce qui explique en partie pourquoi les rencontres entre ces deux groupes de personnages restent anonymes ou se font uniquement l'intermdiairedes mdias. Un foss pareil spare souvent la vie antrieureet la vie actuelle du męme personnage devenu SDF. Le parcours de ces personnages peuvent prsenter plus ou moins d'individualit,les raisons les plus couramment voques tmoignent cependant toujours d'une sorte d'incapacit des personnages se plieraux contraintes de la socit, d'une sensibilit ou d'un moral plus marqus qui les empęchent de faire un compromis afin de russir s'intgrer. Il s'agit l d'une stratgiedont les auteurs se servent pour mettre le lecteur du ct des personnages chous et du męme coup contre la socitdont le mauvais fonctionnement provoque leur dclassement. On faitgalement l'inventaire des sujets les plus frquemment voqus propos des clochards : la perte progressive de la sexualit dont l'aspect purificateur peut tre plus ou moins accentu, l'habitat des personnages SDF, les objets personnels et leur rle modifi par rapport l'usage courant dans la socit occidentale, etc. Ence qui concerne le mode de vie des SDF reprsents dans les romans, deux modles dominants se font contraste : la vie en communautmene dans les grandes villes (il s'agit d'une socitparallle qui coexiste avec la socit normale), et lavie solitaire mene la campagne. Cette dernire reprsenteune forme de refus de la vie urbaine, un thme nostalgique en voiede disparition dans la littrature contemporaine. A travers les diffrentestechniques de survie mises en scne dans les textes, les romanciers focalisent l'attention du lecteur sur l'indiffrence gnralequi se manifeste aussi bien au niveau collectif (administratif) qu'au niveau individuel. Le fait que la solidarit soit toujours montrecomme raction individuelle et plutt exceptionnelle contribue la dnonciation de l'irresponsabilit sociale.